Le PORTAIL de vos litiges & de vos droits

Réglez tous vos litiges du quotidien

Réglez tous vos litiges grâce à une procédure en ligne simplifiée et sans frais d'avocat ! Régler un litige
Immobilier / Litiges locatifs Publié le : 17/01/2017

Remplacement de la chaudière : Que faire en cas de refus du propriétaire ?

17/01/2017

Tags : logement, remplacement chaudière, locataire, propriétaire, chauffage, logement décent, obligations, travaux, réparations

 

Mon propriétaire refuse de prendre en charge le remplacement de ma chaudière.

Quels sont les recours ?

 

Locataire, vous avez pris à votre charge le remplacement de quelques pièces de votre chaudière lors de visites d‘entretien régulières par un professionnel. La chaudière est alors tombée en panne et/ou lors de sa dernière visite, le chauffagiste vous a fait savoir que si le changement de quelques pièces défectueuses était possible, l’âge et l’état général de l’appareil justifiait de s’intéresser à l’opportunité de la remplacer entièrement.

Les frais de cette opération étant conséquents, vous vous êtes tournés vers votre propriétaire pour lui demander d’en supporter les frais. Cependant, ce dernier vous oppose que puisqu’il ne financera pas le remplacement, celui-ci demeurant à votre charge.

Peut-il refuser l’opération ? Quelles sont ses obligations ? Quels recours pour le locataire ?

 

L’essentiel.

Ce que dit la Loi :

Le propriétaire a l’obligation de mettre à disposition un logement décent et de l’entretenir.

Les articles 1719 et 1720 du Code civil relatifs aux obligations du propriétaire bailleur.

Loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs.

Décret n°2002-120 du 30 janvier 2002 relatif aux caractéristiques du logement décent.

Décret n°87-712 du 26 août 1987 comprenant la liste indicative des réparations locatives.

Délai pour agir : 5 ans

Procédure simplifiée par Internet : en cas de refus du propriétaire de procéder au replacement, Litige.fr permet d'effectuer l'intégralité des démarches en ligne, depuis l'envoi d'une Mise en Cause gratuite jusqu'à la saisine du Tribunal compétent.

 

Envoyer une Mise en Cause

 

 

CADRE & PRINCIPES |

 

Chaudière : obligations respectives du locataire et du propriétaire

 

L’article 1719 du Code civil dispose que le propriétaire est tenu de délivrer au preneur la chose louée, et, s’il s’agit de son habitation principale, un logement décent et d’entretenir le logement en bon état d’usage. Il se doit également d’y faire, pendant la durée du bail, toutes les réparations qui peuvent devenir nécessaires à son utilisation normale (article 1720 Code civil et loi n°89-462 du 6 juillet 1989).

Le propriétaire doit ainsi mettre à disposition du locataire une « installation permettant un chauffage normal » (décret n°2002-120 du 30 janvier 2002).

Le locataire est en charge de l’entretien courant du logement et des menues réparations, en ce compris l’entretien annuel de la chaudière et le changement éventuel de pièces de fonctionnement. La liste indicative des réparations comprend notamment le remplacement des bilames, pistons, membranes, boîtes à eau ; de l’allumage piézo-électrique ; des clapets et joints des appareils à gaz, ainsi que le rinçage et le nettoyage des corps de chauffe et tuyauteries (décret n°87-712 du 26 août 1987).

Ainsi, l’obligation d’entretien ne saurait cependant aller jusqu’à lui imposer de prendre en charge le remplacement total de la chaudière, sauf à démontrer pour le propriétaire que le locataire se serait montré négligeant ou que la mesure serait totalement injustifiée.

 

Attention : il est extrêmement déconseillé pour le locataire de faire effectuer lui-même les travaux sans un accord écrit du propriétaire portant sur le prix et leur étendue.

Par ailleurs, le locataire ne peut en aucun cas décider unilatéralement de cesser de payer son loyer en réponse à l’inexécution du propriétaire. Seul un juge est compétent pour autoriser ou non le locataire à ne pas remplir sa propre obligation.

 

| PROCÉDURE |

 

Refus de procéder au remplacement

- Exécution de l’obligation du propriétaire -

 

Si le propriétaire ne respecte pas ses obligations légales, le locataire dispose de plusieurs moyens pour l’y contraindre.

Sans réponse sous huit jours, d'autres poursuites sont envisageables. Dans un premier temps, Litige.fr permet d'adresser une Mise en Demeure au propriétaire. Cette lettre, motivée juridiquement et accompagnée d'une déclaration au greffe du Tribunal, constitue un avertissement.

Si cette solution n'aboutit toujours pas au résultat souhaité, Litige.fr vous permet de convoquer l'adversaire devant le Juge compétent et de régler le litige au Tribunal. 

 

Envoyer une Mise en Cause gratuitement

 

En cas de refus du propriétaire de s’exécuter, il est possible d’aller plus loin grâce au service Litige.fr et l’envoi préalable d’une Mise en Demeure au propriétaire. Cette lettre, motivée juridiquement et accompagnée d’une déclaration au greffe du Tribunal, constitue un avertissement destiné au propriétaire s’il refuse de respecter ses obligations.

Sous huit jours, si le propriétaire ne s’exécute pas, le locataire pourra entamer la procédure judiciaire et saisir le Tribunal d’instance, disposant d’une compétence exclusive en matière de litiges locatifs.

 

Engager une procédure

 

Bien souvent un coup de pression juridique suffit à résoudre un litige.

La Mise en Cause est un courrier envoyé gratuitement à votre adversaire en vue d'obtenir un règlement amiable de votre litige.

Mec sample badge 01dba610725b5f49d440c792b6d0d1513a2436e84ca940777173ef306a47ac11

En l'absence de réponse satisfaisante dans un délai de 8 jours, le service vous proposera alors d'engager les poursuites judiciaires adaptées.

Régler un Litige

Envoyez gratuitement
une lettre de Mise en Cause
à votre adversaire
Saisissez le Tribunal
par Internet, sans avocat

  • Votre litige concerne :