Le PORTAIL de vos litiges & de vos droits

Réglez tous vos litiges du quotidien

Réglez tous vos litiges grâce à une procédure en ligne simplifiée et sans frais d'avocat ! Régler un litige
Immobilier / Litiges locatifs Publié le : 03/12/2018 Mise à jour le : 05/12/2018

Litige avec une Gestion Locative : Recours contre un gestionnaire de bien

03/12/2018

Tags :

 Gestion locative : définition, litiges fréquents et recours  


Faire appel à mandataire immobilier ou gestionnaire de bien est une pratique fréquente des bailleurs qui peut parfois engendrer des situations litigieuses. Face à un litige avec une Gestion Locative, il existe des recours à disposition du propriétaire. Prenons le temps de faire le point. 

 

L'essentiel.


 Ce que dit la loi : la Loi Hoguet n° 70-9 du 2 janvier 1970 fixe les conditions d’exercice des professions du secteur de l’immobilier. Le professionnel qui exerce la charge de gestionnaire locatif doit détenir une carte professionnelle délivrée par la Chambre de Commerce et d'Industrie indiquant la mention "Gestion immobilière". Le mandat est régi par les articles 1984 à 2010 du Code civil.  

 Délai pour agir : délai de droit commun de 5 ans 

 Procédure simplifiée : Litige.fr permet d'effectuer l'intégralité des démarches de résolution de litige en ligne, depuis l'envoi d'une lettre de Mise en cause gratuite, jusqu'à la saisine du Tribunal d'instance.

ENVOYER UNE MISE EN CAUSE
 


I  CADRE & PRINCIPES  I


La gestion locative : avantages et risques


Comment la gestion locative fonctionne ?


En concluant un mandat avec un administrateur de biens, détenteur d'une carte professionnelle de "gestionnaire de bien", vous lui déléguez la gestion totale ou partielle de votre bien destiné à la location.

Ce professionnel devra assurer au quotidien la bonne gestion de la location selon le mandat conclu :

Avant la mise en location : annonce, recherche du bon locataire...
En cours de la location : perception des loyers et des charges, délivrance des quittances au locataireréparationsréévaluation annuelle du loyer et régularisation des charges, déclaration fiscale des revenus locatifs, gestion des sinistres... 
À la fin de la location : préavis, état des lieux de sorties, restitution du dépôt de garantie...

 
Quels sont les biens concernés ?


La gestion locative s'adresse à tout type de bien immobilier :

logement ancien ou neuf : maison, appartement...
meublé ou non meublé
cave, parking, box...

Quels sont les avantages de la gestion locative ?


Le gestionnaire locatif ou l'administrateur de biens a la charge de gérer le bien immobilier durant toute la durée du mandat et de la location selon le mandat de gestion locative conclu avec le propriétaire. 

Cette solution présente certains avantages lorsque le bailleur est éloigné géographiquement du bien loué, manque de temps ou détient un parc immobilier locatif important

À quoi faut-il faire attention sur le plan juridique ?


Sur le plan juridique, plusieurs éléments sont à prendre considération et à analyser avant de conclure le mandat de gestion locative : 

Mandat de gestion immobilière en lui-même : mandat écrit, validité de la carte professionnelle du gestionnaire, missions limitées ou étendues, biens concernés...
Clauses du contrat : responsabilité du gestionnaire, modalités et frais de résiliation du mandat...
Durée du mandat : courte (un an renouvelable avec tacite reconduction) ou longue
Rémunération du gestionnaire : pourcentage du montant annuel des loyers hors taxes sera retenu (en général environ 8%), TVA, assurance loyers impayés... 



 PROCÉDURE  I


Résoudre un litige avec votre gestionnaire immobilier


1° Tentative de conciliation amiable 


Litige.fr vous permet dans un premier temps de concilier à l'amiable le litige qui vous oppose au gestionnaire immobilier par l'envoi gratuit d'une lettre de Mise en Cause. Cette lettre ordonne au gestionnaire de respecter ses obligations et lui laisse un délai de réponse de huit jours.

ENVOYER UNE MISE EN CAUSE


2° Engager une procédure contre le gestionnaire immobilier


Si le gestionnaire ne répond pas à la lettre de Mise en cause, Litige.fr permet de lui adresser une Mise en Demeure. Cette lettre, motivée juridiquement et accompagnée d'une déclaration au greffe, constitue un avertissement. 

À défaut de réponse favorable sous huit jours, Litige.fr permet de saisir le Tribunal d'instance.

ENVOYER UNE MISE EN DEMEURE

Bien souvent un coup de pression juridique suffit à résoudre un litige.

La Mise en Cause est un courrier envoyé gratuitement à votre adversaire en vue d'obtenir un règlement amiable de votre litige.

Mec sample badge 01dba610725b5f49d440c792b6d0d1513a2436e84ca940777173ef306a47ac11

En l'absence de réponse satisfaisante dans un délai de 8 jours, le service vous proposera alors d'engager les poursuites judiciaires adaptées.

Régler un Litige

Envoyez gratuitement
une lettre de Mise en Cause
à votre adversaire
Saisissez le Tribunal
par Internet, sans avocat

  • Votre litige concerne :