Le PORTAIL de vos litiges & de vos droits

Réglez tous vos litiges du quotidien

Réglez tous vos litiges grâce à une procédure en ligne simplifiée et sans frais d'avocat ! Régler un litige
Publié le : 10/04/2020

Commerces et Covid-19 : Quels secteurs d'activité restent maintenus ?

Thèmes :
coronavirus, COVID-19, commerce, activité, vente, achat, drive, livraison, secteur alimentaire, garagistes, magasins autorisés
Par Clara M. 10/04/2020



Pendant la période de confinement, seuls certains commerces sont en droit de poursuivre leurs activités. Ces autorisations sont fixées par trois textes :

  • l’arrêté du 14 mars 2020 portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19

  • l’arrêté du 15 mars 2020 complétant l’arrêté précédent

  • le décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de Covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire

Ces trois textes dressent la liste des établissements autorisés à poursuivre leur activité, ainsi que la liste des établissements interdits d’ouverture. Ils sont en vigueur jusqu’au 15 avril. Cependant, le gouvernement a d'ores et déjà annoncé que les mesures de confinement seront prolongées après cette date. Ainsi, il ne fait aucun doute que les restrictions concernant les commerces seront également amenées à être prolongées. Ces restrictions entraînent, par cascade, le ralentissement ou l’arrêt de plusieurs secteurs d’activité.
 

Les établissements fermés durant le confinement

Les établissements à l’arrêt 


Le 23 mars, le gouvernement a décidé la fermeture de tous les marchés alimentaires, couverts ou non. Toutefois, il est possible d’obtenir une dérogation préfectorale sur demande du maire.

Pour le reste, de nombreux commerces et établissements doivent garder leur rideau baissé depuis le 14 mars. Voici la liste : 

  • Les salles d’auditions, de conférences, de spectacles

  • Les salles de danse et salles de jeux

  • Les bibliothèques et centres de documentation

  • Les salles d’expositions

  • Les établissements sportifs couverts

  • Les musées

  • Les chapiteaux et tentes

  • Les établissements de plein air

  • Les établissements d’éveil, d’enseignement, de formation, centres de vacances et de loisirs

Les commerces fermés mais autorisés à la livraison


Deux autres catégories d’établissements doivent rester fermés sans recevoir aucun public, mais peuvent continuer leurs activités de livraison :

  • Les magasins de vente et centre commerciaux sont autorisés à pratiquer la livraison et à mettre en place des retraits de commandes

  • Les restaurants et débits de boissons sont autorisés à pratiquer la livraison ainsi que la vente à emporter
     

Les établissements ouverts pendant le confinement

Au début du confinement, le gouvernement a annoncé que seuls les établissements « essentiels à la vie de la nation » étaient autorisés à recevoir encore du public.

Magasins alimentaires et pharmacies


Les commerces permettant de s’approvisionner en nourriture et produits pharmaceutiques sont maintenus ouverts.

  • Pharmacies et parapharmacies

  • Magasins de produits médicaux et orthopédiques

  • Épiceries et supermarchés

  • Primeurs

  • Boucheries, poissonneries

  • Boulangeries

  • Commerces de détails alimentaires ou de boissons spécialisés (cavistes, fromagers…)

  • Distributions alimentaires associatives

Autres commerces maintenus en activité


Pendant cette période de confinement liée à l'épidémie de Covid-19, d’autres commerces sont autorisés à recevoir du public,  selon une liste strictement établie.

  • Bureaux de tabac et magasins de cigarettes électroniques

  • Services funéraires

  • Banques et assurances

  • Maisons de presse et papeteries

  • Garages et commerces d’équipements automobiles

  • Commerces de carburants

  • Commerces de fournitures pour exploitants agricoles et matériaux de construction (quincaillerie)

  • Commerces informatiques et de matériel de télécommunication

  • Magasins de réparation d’ordinateurs et autres équipements

  • Blanchisserie-teinturerie

  • Commerces d’aliments et fournitures pour animaux

Activité touristique


Le secteur touristique est fortement impacté par la crise mondiale du Coronavirus. En revanche, les hôtels sont tout de même autorisés à recevoir du public. Tout comme les hébergements touristiques et terrains de camping, lorsqu’ils servent de domiciles réguliers aux personnes qui y vivent. Le room-service peut toujours être opérationnel. En revanche, les parties communes doivent rester fermées (restaurants, bars et salles de petits-déjeuners).

Concernant le secteur des transports, le nombre de bus, trains, avions et bateaux circulant sur le territoire a été fortement restreint. Cette restriction est due aux recommandations qui s’appliquent à chaque citoyen en période de confinement. On peut citer, entre autres, l’interdiction pour les bateaux de voyageurs de faire escale en Corse, ou bien l’interdiction d’emprunter des vols vers l’Outre-mer sauf motif impérieux.

Établissements religieux


En cette période pascale, les établissements religieux sont autorisés à rester ouverts mais ne peuvent pas recevoir de public. Les offices funéraires font exception à cette règle mais doivent se dérouler dans des conditions strictes et avec un nombre de participants restreint.
 

Vos questions | nos réponses

Est-ce qu’on peut se faire livrer des achats pendant le confinement ?

Oui, il est tout à fait possible de se faire livrer des produits alimentaires, des plats de restaurants ou tout autre produit venant d’un magasin ayant mis en place un service de livraison.

Peut-on faire réviser sa voiture pendant le confinement ?

Oui, il est possible de réviser son véhicule ou d’effectuer son contrôle technique car les garages sont autorisés à ouvrir, tout comme les magasins d’équipement automobile.