Le PORTAIL de vos litiges & de vos droits

Réglez tous vos litiges du quotidien

Immobilier / Litiges locatifs

09/03/2017

RETOUR AU SOMMAIRE

Saisie conservatoire pour loyer impayé : Recours à l'huissier contre le locataire

09/03/2017

Tags : saisie conservatoire, saisie loyer impayé, saisie conservatoire loyer, saisie conservatoire loyer impayé, recouvrement des loyers impayés, locataire, bailleur, propriétaire, loyer, loyer impayé, dette locative, huissier, commandement de payer, mise en demeure, recours, obligation de payer

 

La saisie conservatoire en cas de loyers impayés

Au cours de la procédure de recouvrement des loyers impayés et/ou d'expulsion, il est possible de faire appel à Litige.fr et son réseau d'huissiers partenaires pour effectuer une saisie conservatoire sur le compte bancaire ou les biens meubles du locataire. Le point sur ce qu'est la saisie conservatoire.

 

  SERVICE EXPULSION LITIGE.FR  

  01 55 04 83 60  

Prix d'un appel local - numéro non surtaxé

 

L’essentiel.

Ce que dit la loi : Le locataire est tenu de l'obligation de payer ses loyers. À défaut, le bailleur dispose de moyens de recours pour en exiger le paiement, depuis le Commandement de payer juqu'à la saisine du Tribunal.

Tout au long de la procédure de recouvrement, en cas de risque d'insolvabilité du locataire, le bailleur peut faire procéder à une saisie conservatoire des biens du locataire. Ce procédé les immobilise et lui permettra d'être payé une fois la décision du juge rendue soit par la vente des biens saisis, soit par le transfert des fonds bancaires gelés.

Délai pour agir : 3 ans (loi ALUR du 24 mars 2014)

Procédure simplifiée par Internet : Litige.fr permet d'effectuer l'ensemble des démarches en ligne, depuis l'envoi d'un Commandement de payer jusqu'à la saisine du Tribunal d'Instance en passant par la procédure de saisie conservatoire pour loyers impayés.

 

Engager une procédure

 

 

|  CADRE & PRINCIPES  |

 

Anticiper une procédure judiciaire avec la saisie conservatoire

 

1° La procédure de recouvrement des loyers impayés

 

La procédure de recouvrement des loyers impayés commence par l'envoi d'une Mise en Demeure au locataire, lettre de réclamation demandant formellement au locataire de régler sa dette locative afin de mettre fin au litige.

Le fondement de la réclamation repose sur l'obligation de payer qui repose sur le locataire en vertu des articles 1103 du Code civil et 7 de la loi du 6 juillet 1989.

Dans le cas où la lettre reste sans réponse satisfaisante, le bailleur peut faire signifier par Huissier un Commandement de payer (article 24 de la loi du 6 juillet 1989). Cet acte juridique fait le détail de la dette locative, dont le locataire doit s'acquitter dans les 2 mois qui suivent la signification.

A l'issue de ces deux mois et si le montant demandé n'a pas été réglé par le locataire, le bailleur peut alors saisir le juge d'instance compétent pour trancher le litige et ordonner le paiement des loyers impayés.

Le jugement peut cependant intervenir des mois après la première réclamation, faisant perdurer le risque d'insolvabilité du locataire.

La saisie conservatoire permet au bailleur de s'assurer qu'il sera payé à la fin de la procédure via la constitution d'une garantie.

 

2° La saisie conservatoire

 

La saisie est effectuée par un Huissier de justice, à la demande et aux frais du bailleur. Aucune autorisation judiciaire préalable n'est nécessaire pour procéder à la saisie (article L. 511-2 du Code des procédures civiles d'exécution).

Que peut saisir l'huissier ? L'huissier fait l'inventaire et l'estimation des comptes bancaires et des biens du locataire. Il immobilise alors les biens et les sommes correspondant à ce qui est réclamé par le bailleur au nom des loyers impayés (article L. 521-1 du Code des procédures civiles d'exécution).

Cela signifie que le saisi, c'est-à-dire le locataire, ne peut plus disposer des éléments immobilisés, meubles ou sommes d'argent.

Pour éviter tout abus et protéger le locataire, le bailleur a cependant l'obligation de saisir le tribunal d'instance dans le mois qui suit afin d'obtenir un jugement qui ordonne le paiement des sommes demandées.

La saisie est nulle si le bailleur n'agit pas dans le délai imparti d'un mois (article L. 511-4 du Code des procédures civiles d'exécution).

Une fois le jugement délivré, le bailleur peut alors se faire payer sur les biens saisis ou les sommes immobilisées.

A noter : le locataire peut contester le bien fondé de la saisie devant le juge compétent, qui pourra alors condamner le bailleur à des dommages-intérêts pour réparer le préjudice causé par la mesure (articles L. 512-1 et L. 512-2 du Code des procédures civiles d'exécution).

 

 

|  PROCÉDURE  |

 

Obtenir le paiement des loyers - Mise en œuvre de la saisie conservatoire

 

  SERVICE EXPULSION LITIGE.FR  

  01 55 04 83 60  

Prix d'un appel local - numéro non surtaxé

 

1° Que faire si le locataire ne règle pas sa dette locative ?

 

Litige.fr vous permet de déliver un Commandement de Payer au locataire et à ses éventuels garants par Huissier de justice, laissant au locataire un délai de 2 mois pour s'acquitter de sa dette locative.

En cas d'absence de réponse satisfaisante, le propriétaire pourra alors assigner le locataire au Tribunal d'instance pour que le litige soit tranché par le juge. Ce dernier prononcera l'ordre de payer ou d'expulsion selon la solvabilité du locataire. Une notification parallèle de l'assignation à la préfecture est nécessaire.

LIRE NOTRE ARTICLE DÉTAILLÉ SUR LA PROCÉDURE POUR EXPULSER UN LOCATAIRE

 

Lancer un Commandement de payer

 

2° Effectuer une saisie conservatoire pour loyers impayés

 

Tout au long de la procédure, il est possible de procéder à une saisie conservatoire sur les biens du locataire mauvais payeur pour vous garantir le paiement des sommes dues, une fois la décision du juge rendue.

Litige.fr vous permet de mandater un huissier pour procéder à la saisie conservatoire, en ligne et sans l'assistance d'un avocat.

A l'issue de la saisie, Litige.fr facilite la constitution et l'envoi de votre dossier pour saisir le Tribunal d'instance dans le délai règlementaire d'un mois.

 

Effectuer une saisie conservatoire

 

Bien souvent un coup de pression juridique suffit à résoudre un litige.

La Mise en Cause est un courrier envoyé gratuitement à votre adversaire en vue d'obtenir un règlement amiable de votre litige.

Mec sample badge 01dba610725b5f49d440c792b6d0d1513a2436e84ca940777173ef306a47ac11

En l'absence de réponse satisfaisante dans un délai de 8 jours, le service vous proposera alors d'engager les poursuites judiciaires adaptées.

UN LITIGE ?

Envoyez gratuitement
une lettre de Mise en Cause
à votre adversaire

GRATUIT

  • Votre litige concerne :