Le PORTAIL de vos litiges & de vos droits

Réglez tous vos litiges du quotidien

Procédures / Recours

Publié le : 01/06/2018

RETOUR AU SOMMAIRE

Point sur l'article 700 du code de procédure civile Définition juridique

01/06/2018

Tags : article 700 du code de procédure civile, article 700, article 700 cpc, article 700 code de procédure civile, article 700 du cpc, frais irrépétibles, dépens

Définition : l'article 700 du Code de procédure civile

 

L'article 700 du Code de procédure civile permet de demander devant toutes les juridictions de l'ordre judiciaire (juge civil, conseil de Prud'hommes...) à ce que l'adversaire soit condamné à payer les sommes engagées dans le cadre de cette procédure : frais d'avocat, frais de déplacement, frais de correspondance...

 

Ce qu'il faut savoir sur l'article 700 du Code de procédure civile

Les sommes remboursées au titre de l'article 700

 

Grâce à l'article 700 du Code de procédure civile, l'adversaire perdant le procès peut être condamné à verser une somme fixée arbitrairement par le juge, qu'il soit représenté ou non par un avocat. Cette somme devra être reversée à la partie gagnante.

Ces frais ne sont pas intégrés dans les dépens (article 699 du Code de procédure civile). Dès lors, on parle de "frais irrépétibles". Cela peut correspondre au(x) : 

- Frais d'avocat
Constat d'huissier de justice
- Frais d'expertises
- Frais de déplacement 

- Frais de correspondance, etc

 L'article 700 à la libre appréciation du juge

 

Il revient cependant au juge de fixer la somme allouée au titre de l'article 700 du code de procédure civile. Le juge détient un pouvoir discrétionnaire dans cette situation. Cependant, le juge doit être saisi d'une demande au titre de l'article 700. Il ne peut statuer dessus sans avoir été saisi à ce titre.

Il peut tenir compte de l'équité et de la situation économique des parties, comme le précise le texte de loi : "Le juge condamne la partie tenu aux dépens ou à défaut la partie perdante à payer à l’autre partie la somme qu’il détermine, au titre des frais exposés et non compris dans les dépens. Le juge tient compte de l’équité ou de la situation économique de la partie condamnée. Il peut même d’office, pour des raisons tirées des mêmes considérations, dire qu’il n’y a pas lieu à cette condamnation". 

Le juge peut donc librement rejeter la demande

En cas de situation financière délicate pour la partie perdante néanmoins, un accord peut être trouvé afin de mettre en place un échéancier

Bien souvent un coup de pression juridique suffit à résoudre un litige.

La Mise en Cause est un courrier envoyé gratuitement à votre adversaire en vue d'obtenir un règlement amiable de votre litige.

Mec sample badge 01dba610725b5f49d440c792b6d0d1513a2436e84ca940777173ef306a47ac11

En l'absence de réponse satisfaisante dans un délai de 8 jours, le service vous proposera alors d'engager les poursuites judiciaires adaptées.

Régler un Litige

Envoyez gratuitement
une lettre de Mise en Cause
à votre adversaire
Saisissez le Tribunal
par Internet, sans avocat

  • Votre litige concerne :