BFR (Besoin en fonds de roulement) : comment le calculer et l’interpréter ?

BFR (Besoin en fonds de roulement) :
Thèmes :
bfr, besoin en fonds de roulement, trésorerie
Par Sarah M. Lu 61 fois Publié le : 08/08/2022 Publié le : 08/08/2022


Le BFR, pour besoin en fonds de roulement, constate le décalage de trésorerie entre les encaissements et les décaissements. Cet indicateur financier est essentiel pour mesurer et améliorer la performance de l’entreprise. Calcul, interprétation du résultat et leviers d’action : le point sur le BFR.

Définition du besoin en fonds de roulement

Le besoin en fonds de roulement représente la trésorerie qui doit être disponible à une date déterminée pour financer l’activité d'exploitation de l’entreprise. 

Lorsque l’entreprise paye ses fournisseurs avant d’encaisser ses factures (créances clients), son besoin en fonds de roulement est positif : cela signifie que l’entreprise a besoin de financer son décalage de trésorerie.

Si l’entreprise au contraire encaisse ses clients avant de payer ses dettes fournisseurs, son besoin en fonds de roulement est négatif : la trésorerie disponible suffit à payer les dettes fournisseurs et les charges de l’entreprise.

EXEMPLE : l’entreprise a une dette de 10 000 € auprès d’un fournisseur. Elle a accordé un délai de paiement à son client, elle attend le règlement d’une créance de 15 000 €. Le temps d’encaisser son client, l’entreprise doit financer 10 000 € de décalage de trésorerie.  

Le besoin en fonds de roulement est donc un indicateur de la capacité ou santé financière de l’entreprise qui évalue ses besoins à court terme. Ce KPI figure d'ailleurs dans le business plan d'une entreprise en cours de création.

La méthode de calcul du BFR

Pour calculer son BFR, l’entreprise doit avoir une vision précise et exhaustive sur ses éléments du passif circulant et d’actif circulant de son bilan. Il est possible de le calculer selon 2 formules :

BFR = montant des stocks + montant de l'encours des créances clients - montant des dettes non financières (encours des dettes fournisseurs & dettes fiscales et sociales)

BFR = Actif circulant - Passif circulant


Il est également possible de l'apprécier en jours de chiffres d'affaires : 

BFR en jours de chiffres d'affaires = (BFR/CAHT) X 360


ILLUSTRATION : 

L’entreprise commande 1 000 € de stock, payable à J + 10.

A J + 10, alors qu’elle doit payer son fournisseur, l’entreprise n’a vendu du stock de marchandises qu’à hauteur de 800 €. Il manque 200 € pour payer le fournisseur : cette valeur représente le besoin en fonds de roulement de l’entreprise, qui doit trouver une solution pour financer son BFR.

A J + 12, l’entreprise a vendu son stock pour un total de 2 500 €. Son BFR devient négatif : les ressources de l’entreprise sont supérieures à son besoin en financement.

Comment interpréter le résultat du BFR ?

Le BFR est négatif

Un BFR négatif indique que la trésorerie de l’entreprise suffit à couvrir ses dettes. C’est l’hypothèse la plus favorable. Non seulement l’entreprise n’a pas besoin de financer son BFR, mais en plus elle dispose de ressources à investir.

Le BFR est nul

Un BFR nul indique que les ressources financières de l’entreprise (valeur de ses stocks et créances clients) sont égales à ses besoins financiers (montant de ses dettes fournisseurs).

Le BFR est positif

Un BFR positif indique que les ressources de l’entreprise ne sont pas suffisantes à couvrir son besoin de financement. Soit parce que les délais de paiement (30 ou 45 ou 60 jours) accordés aux clients sont supérieurs aux délais de paiement négociés avec les fournisseurs, soit parce que l’entreprise n’écoule pas suffisamment de stock. L’entreprise doit alors trouver une solution de financement à court terme.

Comment financer son activité d'exploitation ?

Le BFR s’apprécie à l’échelle d’un exercice comptable : l’entreprise calcule son BFR prévisionnel, afin de constituer un fonds de roulement suffisant pour absorber les décalages de trésorerie. Le fonds de roulement, lorsqu’il couvre le besoin, permet ainsi à l’entreprise de garder sa trésorerie en positif. Les variations du BFR sont pris en compte dans le tableau des flux de trésorerie de l'entreprise.


Pour constituer son fonds de roulement (FR), l’entreprise a plusieurs options :

  • Une augmentation de capital ou des apports en comptes courants d’associés, qui nécessitent un effort financier de la part des associés ;
  • Un découvert ou un prêt bancaire, qui doit être négocié avec la banque dans de bonnes conditions pour éviter des frais importants ;
  • La cession Dailly ou l’affacturage, qui permet d’avancer à l’entreprise le montant de ses factures clients.

Comment maîtriser son BFR en réduisant ses coûts ?

Lorsque le BFR est positif, l’entreprise doit financer son fonds de roulement : les solutions de financement court terme sont souvent onéreuse. Pour éviter ce coût, l’entreprise dispose de leviers d’amélioration de son BFR, de manière à le réduire au maximum.

1 - Agir sur les délais de paiement

Encaisser avant de décaisser permet de réduire le BFR. L’entreprise agit donc à 2 niveaux :

  1. Elle négocie avec les fournisseurs l’allongement des délais de paiement ;
  2. Elle impose aux clients des délais de paiement plus courts. L’entreprise en outre met en œuvre un processus de recouvrement de créances performant pour éviter les retards de paiement. Demander un acompte peut également contribuer à réduire le BFR. 

2 - Agir sur la rotation des stocks

Un stock dormant augmente le besoin en fonds de roulement de l’entreprise. Pour améliorer son BFR, l’entreprise doit donc viser une gestion du stock à flux tendu : disposer du stock suffisant pour répondre au besoin client, commander le stock strictement nécessaire.

Vos questions | nos réponses

Comment interpréter la variation de BFR ?

La variation du BFR est un indicateur à prendre en compte dans la gestion de l’entreprise. Lorsque le BFR augmente, l’entreprise doit être alertée : cela signifie que les délais de paiement clients augmentent, ou que son stock ne se vend pas. A l’inverse, un BFR qui réduit indique que l’entreprise améliore sa gestion.

Pourquoi le BFR doit être négatif ?

Un BFR négatif indique que les ressources de l’entreprise sont supérieures à ses besoins d’exploitation. Le BFR négatif permet ainsi à l’entreprise de régler ses dettes à l’échéance. Et au-delà, l’entreprise est en mesure de mobiliser de la trésorerie pour réaliser des investissements.

Comment se calcule le BFR ?

Le besoin en fonds de roulement se calcule en soustrayant les dettes de l’entreprise à ses créances et ses stocks, à une date déterminée. BFR = montant des stocks + montant des créances (factures clients et autres créances) - dettes (factures fournisseurs, dettes fiscales et sociales).