Le PORTAIL de vos litiges & de vos droits

Réglez tous vos litiges du quotidien

Réglez tous vos litiges grâce à une procédure en ligne simplifiée et sans frais d'avocat ! Régler un litige
Procédures / Recours Publié le : 30/03/2018

Délai de prescription Définition juridique et implications

30/03/2018

Tags : délai de prescription, date de prescription, article 2224 du code civil, prescription définition, 2224 code civil, délai prescription, prescription commerciale

Définition : le délai de prescription

 

Passé un certain délai, il n'est plus recevable d'engager une action en justice. C'est ce que l'on appelle en droit français la prescription. La date de prescription est importante car elle détermine le jour précis à partir duquel une personne ne peut plus engager de poursuites judiciaires

 

Ce qu'il faut savoir sur le délai de prescription

Qu'est-ce que la prescription ? 

 

Selon le litige, les délais pour agir en justice contre le défendeur sont variables et dépendent du droit à faire respecter. 

La Loi du 17 juin 2008 portant réforme de la prescription en matière civile est venue réformer les délais de prescription, faisant passer le délai de droit commun de 30 à 5 ans. Par principe donc, le Code civil fixe un délai de droit commun de 5 ans (article 2224 du Code civil). 

Néanmoins, de nombreuses situations échappent au délai de droit commun : 

- Injure ou diffamation à compter de la publication des propos litigieux : 3 mois

- Litiges entre un professionnel et un consommateur (vice caché, action en garantie de conformité d'un bien...) : 2 ans

- Manquement au constructeur à son devoir de conseil, prescription des titres exécutoires... : 10 ans

- Prescription acquisitive d'un droit de propriété immobilière : 30 ans

Quelle est l'implication du délai de prescription ?

 

En droit civil, le délai de prescription court à compter du jour où le justiciable a connu ou aurait dû connaître les faits et ainsi avoir la capacité d'exercer ses droits (article 2224 du Code civil). 

Cependant, le délai de prescription peut être interrompue voire suspendu :

- Interruption : le délai de prescription repart à zéro. Un nouveau délai de prescription commence à courir à compter de la date de l'acte qui a interrompu la prescription. 

- Suspension : le délai déjà parcouru est comptabilisé. Le délai de prescription est juste temporairement suspendu

Bien souvent un coup de pression juridique suffit à résoudre un litige.

La Mise en Cause est un courrier envoyé gratuitement à votre adversaire en vue d'obtenir un règlement amiable de votre litige.

Mec sample badge 01dba610725b5f49d440c792b6d0d1513a2436e84ca940777173ef306a47ac11

En l'absence de réponse satisfaisante dans un délai de 8 jours, le service vous proposera alors d'engager les poursuites judiciaires adaptées.

Régler un Litige

Envoyez gratuitement
une lettre de Mise en Cause
à votre adversaire
Saisissez le Tribunal
par Internet, sans avocat

  • Votre litige concerne :