Le PORTAIL de vos litiges & de vos droits

Réglez tous vos litiges du quotidien

Réglez tous vos litiges grâce à une procédure en ligne simplifiée et sans frais d'avocat ! Régler un litige
Immobilier / Litiges locatifs Publié le : 02/03/2018

Caution de location Définition juridique et obligations du propriétaire

02/03/2018

Tags : caution de location, depot de garantie, caution location, caution appartement, caution logement, depot de garantie location, caution location meublée, caution location appartement

Définition : Caution de location

Au moment de conclure un bail, le propriétaire peut demander au locataire une caution de location - ou dépôt de garantie. Il s'agit d'une somme d'argent versée par le locataire au bailleur, en vue de couvrir en amont la défaillance du locataire : loyer impayé, arriéré de charges, intérêts de retard, travaux de remise en état du logement dégradé au terme du contrat...

Ce qu'il faut savoir sur la caution de location

La loi encadre le montant et les conditions de restitution de la caution de location.

Le montant de la caution de location

Le montant de la caution de location doit obligatoirement être mentionné dans le contrat de bail. Il ne peut être supérieur à :

- 1 mois de loyer hors charges dans un logement vide
- 2 mois de loyer hors charges dans un logement meublé 

Restitution et retenue sur caution de location

Le propriétaire a l'obligation de restituer la caution de location dans le respect du délai légal maximal :

- 1 mois lorsque l'état des lieux de sortie est identique à l'état des lieux d'entrée
- 2 mois en cas de différences entre les états des lieux

Au moment de restituer la caution de location, le propriétaire peut retenir certaines sommes sous conditions de justification :

- Les sommes déduites de la caution de location au titre des impayés de loyers et de charges
- Les sommes nécessaires au paiement des travaux de réparation locative, le cas échéant
- Une provision sur charges de copropriété d'un montant maximal de 20 % de la caution de location le cas échéant

Non-restitution de la caution de location : le recours du locataire

À défaut de restitution de la caution de location dans le délai imparti, le locataire peut exiger le paiement d'intérêts de retard.

En cas de litige portant sur la retenue ou la restitution de la caution de location, le locataire peut tenter une résolution à l'amiable. À défaut, il peut engager une procédure devant le Tribunal d'instance.

ENVOYER UNE MISE EN CAUSE GRATUITE